#5 – Balkan Style

Hello tout le monde !

Ma session dans les Balkans s’est terminée il y a 48h et c’est depuis l’avion arrivant sur La Réunion que je vous écris cette news !

C’est aussi la 2ème partie de mon voyage.
Je quitte l’Europe après 5 semaines et ouvre un nouveau chapitre dans l’océan Indien et probablement en Asie.

Laissez moi vous raconter mes presque 2 semaines à cheval entre Zagreb et Belgrade.
Ce fut 13 jours riches de découvertes et rencontres !

## Mon arrivée en bus sur Zagreb

Si vous vous souvenez de ma précédente news, je suis arrivée sur Zagreb en bus depuis Milan.
1ère bonne experience FlixBus, de nuit, pour 10h de trajet.
Chauffage, wifi et de la place.
On avait une dizaine de stops entre mes 2 étapes pour chacunes d’elles : rallumage des lumières et micro du conducteur à fond pour réveiller les passagers…
Il faut bien ça !

Je suis donc resté une dizaine de jours chez Quentin et Mariana
J’ai bien eu le temps de profiter d’eux et aussi de la ville.
Maintenant quand j’arrive dans une grande ville et notamment à l’étranger, je m’arrange toujours pour prendre quelques heures avec un guide local pour découvrir l’histoire de celle ci et surtout ses anecdotes.

Un des nombreux marches quotidien de Zagreb. J’en profite pour caler le dessin yes 😉
Petra : ma guide locale francophone pour l’occasion. Je lui ai offert ce dessin. Dessiner pour une personne est d’ailleurs un cadeau très chouette je trouve.
Plat typique en Croatie : la Börek Pâtisserie fourrée au choix de poulet ou de fromage frais. Sieste obligatoire dans la foulée !
Autre plat typique : Čevapi. A l’intérieur un mélange de bœuf et d’agneau pris en sandwich par 2 tranches de pain qui ont fini de griller dans l’huile de la viande. C’est violent. On a d’ailleurs fait 50km aller pour aller manger celui ci !
Chez le Barbier où on nous offre de la Rakia après la tonte !

Voilà pour mon étape Zagreboise…
Je prévois déjà d’y retourner cet été pour profiter des terrasses !

Sur les conseils des collègues sur place, je décide de passer quelques jours à Belgrade.. et hop 6 heures de bus pour la relier
Autant vous dire que ça ne me fait plus peur maintenant !

### CouchSurfing in Berlgrade

Avant d’y partir, je m’inscris sur la plateforme « CouchSurfing »
C’est un service de mise en relation entre voyageurs et personnes locales qui proposent d’héberger gratuitement.
Je contacte donc 3 personnes mais les réponses furent dans un premier temps négatives car pris au dernier moment.
Pas grave, je me prends un chouette Airbnb dans le centre de Belgrade.
70m2 pour 30€ la nuit… bon ça le fait 🙂

Pendant mon trajet, Clothilde, que j’avais contacté reviens vers moi et me propose d’aller boîre un verre !
Wouahouh ça marche ! Super !
Clothilde est une expat FR en mission sur Belgrade pendant 2 ans à l’institut Français.
On se retrouve vers 18h dans un bar à bières dans le centre de Belgrade.
Un autre CouchSurfer nous rejoins : Toby, un Néerlandais arrivé sur Zagreb il y’a 1 mois. Son activité depuis son arrivée : sortir en boîte, rencontrer et loger chez des couchsurfers
Wouahou.

On enchaîne sur un resto typiques Serbe où sont présents d’autres expat FR amis de Clothilde.

Ça s’enchaîne bien.
Je fais connaissance avec certains d’eux.

Chouette de découvrir ces vies d’expat aux avantages :
– Ça bosse souvent dans les ambassades, ou dans des grandes entreprises souvent FR qui souhaitent développer le marché local = boulot intéressant
– Salaire FR et coût de la vie local. Le salaire moyen à Belgrade est de 300 euros pour un local. Ça laisse de la marge pour se faire plaisir !
– Des nouvelles têtes en permanence

… mais a comme contrepartie :
– Ces arrivages de nouvelles têtes s’accompagnent d’autant de départs. Ça brasse. Les gens le savent. Comment s’investir alors dans de vraies relations profondes avec les gens. À petite échelle, c’est aussi le sentiment que j’ai eu avec les rencontres au fil de ma route. On croise des gens où l’on se dit qu’on laisse passer quelque chose. Cette prise de conscience personnelle me fait dire que j’ai envie et besoin de créer des relations profondes avec les gens, sur le long terme. Je garde ça en tête pour plus tard…

Retour à la soirée : on fait la fête et je fais du coup ma première expérience de couchsurfer en tant que personne qui héberge en hébergeant Toby pendant mes 2 jours sur Belgrade.

On profite bien de la ville. Il la connaît déjà parfaitement.

Dans une eglise orthodoxe, un chandelier avec des balles de fusils.

C’est déjà l’heure de repartir
Je retourne sur Paris Mardi pour 24h le temps de changer de sac et de repartir cette fois pour La Réunion.

Autre décor, delta de 30 degrés et déjà une chouette rencontre

La suite, au prochain numéro !

La bise tout le monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*