#4 – Escal(op)e Milanaise

Hello tout le monde !

Petite news rapide pour vous debriefer mes 24h d’escale à Milan.

« Hein ?! Quoi ?! Milan ?!
Mais je pensais que ta prochaine destination était Zagreb ?! »

Bien vu !
Comme je le disais, exit l’avion. Du coup mes options pour rejoindre Zagreb depuis Barcelone étaient les suivantes :

1/ Bateau jusqu’en Italie + bus.
Il me fallait rester jusqu’à Vendredi sur Barcelone du coup pas compatible.

2/ FlixBus sur tout le trajet
De mémoire on était entre 20 et 24h de bus.
Il y a 2 ans j’avais voyagé 8h en bus en Colombie avec mon pote Guillaume. Franchement… c’était chaud et j’avais pas envie de retenter l’expérience la tout de suite.

3/ Faire du train au maximum pour ensuite terminer en Bus.
Apres une bonne journée de train en passant par Valence, Chambéry pour arriver sur Milan.
Il me restera « que » 10 heures de bus.
Ca me fait passer la journée complète sur Milan et bus à 21h30 pour arriver bien frais à 7h30 sur Zagreb pour le petit déjeuner.
Genre je débarque avec le combo croissants frais + mauvaise haleine chez mes potes.
J’achete !

Alors Milan ça donne quoi ?

C’est comme dans toutes les grandes villes Italiennes : des monuments de dingue.
Je pends un malin plaisir à flâner dans ces ruelles et à me laisser surprendre, d’un coin de rue à l’autre par une basilique, une eglise, des colonnes, des sculptures, …
Le tout, bien entendu, dans des dimensions d’un autre temps !

Le Duomo de Milan. Parmis les plus grandes églises d’Europe
La Galerria Vittorio Emanuele. Magique…
La Scala de Milan

Autre point qui m’est important
Le savez vous peut être mais mon grand père maternel est Italien : Vittorio Rossi.
Il est de la région de Naples, un petit village qui s’appelle Pietravairano.
J’ai eu la chance d’y aller plusieurs fois plus jeune.
J’ai l’image d’Italiens forts et travailleurs.
L’été il y faisait tellement chaud qu’on ne pouvait courrir dans les ruelles de pavé pieds nus (N’est ce pas Nicole (ma sœur) ?!)
Mais je m’égare légèrement.

La où je voulais en venir était que je me suis senti bien à Milan.

J’aime la langue Italienne. J’aime cette impression de ton familier entre les gens. J’aime aussi quand ils s’engueulent. C’est comique. Et ça me fait penser à mon grand père quand il s’engueulait avec ma grand mère (Autrichienne)… Pas bien fort mais on en rigolait avec ma sœur. C’est simple, c’est comme dans les films !

J’aime aussi comment ils s’habillent. Faut dire que Milan est la ville de la mode (Merci Christian). J’avais l’air malin avec ma doudoune + baskets.
Je me note de m’acheter une belle veste à mon retour sur Paris.

Alors voilà.
C’est peut être psychologique du fait de mes origines je ne sais pas, mais je me sens proche de ce peuple.
Peut être avez vous déjà ressenti ce type de sentiment ?!

Non Maman, je ne compte pas déménager en Italie 😉

Voilà pour aujourd’hui !
J’ai commencé cette newsletter à la gare routière en attendant le bus et je la termine à l’intérieur.
Agreablement surpris par le confort du bus FlixBus : calme (a moitié plein et déjà tard), électricité à chaque emplacement ! Sièges inclinables.
J’ai ai pour 10h la.
Ol verra bien arrivé à Zagreb !

Mon pote Quentin me conseillait d’arrêter de boire de l’eau assez tôt dans la journée car pas de toilettes dans le bus d’après lui et pauses plutôt espacées.
Instructions que j’ai respecté : je n’ai pas bu une goute depuis 18h00.
Mais surprise : il y’a des toilettes !

Bizzz à tous !
Merci Maria Elena pour la todo list à faire sur place !

Avant de monter dans le bus.
Il m’arrive de retirer mon bonnet hein…